DBS/5001/R

DBS/5001/R est la toute première DBS assemblée à Newport Pagnell, si l’on exclut les prototypes qui semblent avoir aujourd’hui disparu.  Il s’agit là du tout premier modèle de série à avoir été commercialisé.  Sa construction et sa sortie d’usine sont datées du 10 Octobre 1967, tout comme DBS/5002/R, faisant de DBS/5001/R et DBS/5002/R les deux seules DBS produites au cours de l’année 1967.  La première immatriculation de DBS/5001/R fût YKX 2 F, ce qui confirme l’enregistrement de l’auto en 1967.

DBS/5001/R_Front DBS/5001/R_Rear

Livrée en  « Dubonnet Rosso »  avec un intérieur  « Natural », cette DBS était équipé à sa sortie d’usine du moteur Vantage 400S/3331/SVC, et en option d’un autoradio Motorola ainsi que de deux ceintures de sécurité.  A noter que l’auto a reçu un pare-chocs en deux parties, très probablement emprunté à la DB6.  A noter également le numéro du moteur, qui présente une inhabituelle lettre « S »  accolée au chiffre  « 400 ».   Etant donné que le moteur des DBS Vantage était en tout point identique à celui de la DB6 Vantage,  cette lettre « S » a dû permettre de distinguer les moteurs destinés aux premières DBS Vantage, contemporaines de la DB6.  Cette lettre   « S »   figure également sur les numéros des moteurs de deux autres DBS : DBS/5003/LAC et DBS/5004/LAC.  Je ne sais pas ce qu’il en est de DBS/5002/R.  Cette distinction a été abandonnée par la suite.

DBS/5001/R est référencée par l’AMOC comme  « Development car and 1967 Demonstrator car ».  Elle a, semble-t-il, été exposée dans le showroom de la David Brown Corporation à Piccadilly (Londres). 

DBS/5001/R a été aperçue dans  l’épisode n° 132 de la sixième saison 6 de la Série TV Chapeau Melon et Bottes de Cuir, épisode intitulé « Double Personnalité » (« Split »), tournée en février 1968.  Ci-dessous quelques photos tirées de cet épisode, et qui rappelleront des souvenirs aux nombreux fans de cette mythique série TV anglaise.

0257 cadre 0255 cadre
  0254 cadre
0258 cadre 0256 cadre

DBS/5001/R a également fait l’objet de quelques articles de presse, notamment dans les magazines anglais Autocar (11 Juillet 1968) et Motor (13 Juillet 1968).  Il semble qu’elle ait aussi fait la couverture de l’AM Quarterly Volume 11 n° 34, publié par l’AMOC (Aston Martin Owners Club) au printemps 1969, comme en témoigne son immatriculation.  Mais la couleur de l’auto (si tant est qu’on puisse réellement juger de la couleur d’un véhicule sur une photo en noir et blanc…) est étrangement claire pour être Dubonnet Rosso.  L’auto aurait-elle été repeinte ?  L’immatriculation aurait-elle été utilisée pour une autre DBS ?  Mystère…

AM Quarterly_Spring 1969

Plusieurs décennies se sont ensuite écoulées avant qu’on ne retrouve la trace de DBS/5001/R aux USA en 2002 (source AMOC).  J’ai moi-même eu confirmation de la présence de cette auto sur le sol américain en 2011, mais malgré plusieurs tentatives,  je ne suis pour l’instant pas parvenu à entrer en contact avec son actuel propriétaire.  Quoi qu’il en soit, la photo ci-dessous, attribuée à DBS/5001/R porte bien une plaque d’immatriculation typiquement américaine.  On remarquera que l’auto a perdu son pare-chocs de DB6 au profit d’un pare-chocs de DBS standard.

Ci-dessous : 5 photos méconnues de l’auto prises sur un trottoir parisien par un dénommé Charles Martin, photographe de son état.  La date à laquelle ces photos ont été prises est inconnue.

YKX 2 F
DBS/5001/R_4 DBS/5001/R_1
DBS/5001/R_3 DBS/5001/R_2