Introduction

Méconnue du grand public et longtemps oubliée des "aficionados" de la marque, l’Aston Martin DBS connait depuis quelques temps un certain regain d’intérêt, notamment en version 6 cylindres Vantage.  GT à part entière, cette 2+2 spacieuse et confortable, dernière née de l’ère David Brown, est pourtant une véritable Aston Martin, entièrement construite de manière artisanale comme ses illustres ainées.

Initialement conçue pour être équipée d’un moteur V8 dont la mise au point s’avérait difficile, celle-ci naquit finalement avec le 6 cylindres en ligne de 3995 cc de la DB6 conçu par Tadek Marek.  Bon nombre de puristes l'ont négligée pendant de nombreuses années, mais la noblesse et le son rauque de son moteur, son pédigrée aristocratique et son style sans ostentation en font une auto digne de la philosophie « gentleman driver » magnifiée par Sir David.

La légende rapporte que c’est Annie Soisbault de Montaigu, propriétaire du Garage Mirabeau alors importateur officiel de la marque sur le territoire français, qui suggéra à David Brown d’honorer son épouse Susan en accolant l’initiale de son prénom aux deux siennes.  Peut-être une pure invention, mais l’histoire est belle.

Que vous connaissiez déjà cette GT ou que vous la découvriez aujourd’hui, parcourez l’histoire improbable mais fascinante de l’Aston Martin DBS et laissez-vous séduire par le charme « so british » de cette pure anglaise.

                                                                                                                                                    Ph.C. - Septembre 2011

0004-bis-cadre.jpg

 

Source photographique : Fabienne Cuchet