Remerciements

Lorsque j’ai entamé la rédaction de ces pages, mon objectif premier était de partager ma passion pour cette auto.  En second lieu, j’ai tenté de rassembler le maximum de données sur le sujet, sans bien sûr avoir la prétention d'être exhaustif, tant le sujet est vaste.  En dernier lieu, j'ai voulu réhabiliter cette DBS 6 cylindres tant méprisée par certains.  Il est vrai que, sans son moteur V8, elle n'était pas la parfaite incarnation du dernier rêve de David Brown.  Mais c'était tout de même une auto aboutie, digne héritière des célèbres DB4, DB5 et DB6, et qui mérite aujourd'hui un certain retour en grâce.  Comme disent les anglais : "every dog has its day" !  Ce jour-là est peut-être enfin arrivé.

Vous trouverez, dans les pages de ce site, très peu d'informations concernant la DBS V8.  Ce n'est bien sûr pas par dédain pour cette très belle auto, mais il fallait faire des choix afin de coller au mieux au sujet initial.  Que les heureux possesseurs ou amoureux de DBS V8 ne m'en tiennent pas rigueur.  J'espère trouver un jour le temps de combler cette lacune.

Mon travail de recherche et de compilation d'informations n’aurait sans doute pas été possible sans l’apport précieux de bon nombre de mes prédécesseurs historiens de la marque et internautes dont je suis parmi les plus fervents lecteurs, et dont j'ai pris dans certains cas la liberté de m'inspirer.  Parmi eux, je tiens à citer tout particulièrement Tim Cottingham et son site http://www.astonmartins.com pour sa connaissance encyclopédique de la marque ainsi que Kean Rogers et son site http://v8vantage.com/vantage.htm pour son étude pertinente des versions Vantage de la marque.

Bien sûr, la lecture de plusieurs ouvrages de référence m’a également fortement aidé.  Je citerai entre autres :

       Aston Martin - Les GT d'après guerre par Henry Rasmussen
       Aston Martin V8 - DBS V8, V8, Vantage, Volante, Lagonda, Bulldog par F. Wilson McComb
       Aston Martin - Coupés & cabriolets par Jacques-Louis Bertin et Arnald P. Millereau
       Aston Martin - Une fabuleuse histoire par Andrew Noakes
       Aston Martin V8 par William Presland

Je tiens également à remercier le personnel de l’Heritage Motor Center de Gaydon (UK) qui m’a permis d’avoir accès aux archives Aston Martin et plus particulièrement au registre de production de la DBS 6 cylindres.

Les photos, autres que celles que j'ai pu prendre moi-même, ont été "chinées" sur internet, parfois sans avoir pu clairement en identifier leurs auteurs.  Si ceux-ci m’en font la demande, je me ferai un plaisir de mentionner leur nom. 

Parmi les sites internet qui m'ont été les plus précieux, il convient de citer http://www.imcdb.org pour les photos tirées de films et de séries TV, ainsi que http://astonuts.free.fr qui a contribué a alimenter la rubrique "Fin de vie". 

Mais mon travail de recensement des DBS 6 cylindres ne saurait exister sans l'apport majeur de deux internautes passionnés d'Aston Martin que je tiens tout particulièrement à remercier pour le travail extraordinaire qu'ils accomplissent :

- Wolfgang Bauer (dit "themalvernhills"), internaute autrichien qui, via son album photos http://www.flickr.com/groups/661198@N23, regroupe un nombre impressionnant de photographies de DBS 6 cylindres et de DBS V8 déposées sur Flickr par des internautes du monde entier

- Mickaël Petit (dit "Mika"), internaute français qui constitue depuis de nombreuses années une impressionnante base de données sur la Marque Aston Martin, et qui a fait faire un bon considérable à mon travail de recensement.

Je tiens également à remercier :

- mon fils, tant pour ses connaissances précieuses en informatique que pour ses participations assidues à mes sorties en ancienne

- mon épouse et mes deux filles pour leur patience sans limite et leur soutien moral sans faille

- mes parents, et plus particulièrement mon père, qui, très tôt, fit toucher du doigt à l’enfant que j’étais, l’aura cachée derrière le nom Aston Martin

ainsi que :

- Emmanuel, grâce à qui mon "rêve oublié" a soudain refait surface

- Philippe, pour son soutien technique et ses conseils avisés, et qui, tout comme moi, est maintenant fortement atteint par le "virus Aston"

- Philippe, Phiphi et Jean-Christophe pour la qualité des soins prodigués à mon auto, dans un esprit constructif et une ambiance sympathique

Ils se reconnaitront...

Un dernier mot pour préciser que ce site internet n'est en aucune mesure lié à de quelconques intérêts économiques ou financiers.  Il est entièrement autofinancé par son auteur et ne vise qu'à partager une passion avec le plus grand nombre, sans aucune arrière-pensée commerciale.

 

                                                                                                                                                           Ph.C. - Septembre 2011